C’EST UNE MAISON OÙ L’ON ENTENDAIT LES VOIX DES POÈTES RUSSES DU “SIÈCLE D’OR”

La localisation très belle au centre ville, la vue formidable sur la Place de Saint-Isaac et la rivière Moika

Ici on pouvait rencontrer Puchkine, Griboïedov, Delvig, Troubetzkoy prince. Dans cette atmosphère litéraire on décidait des problèmes tout à fait très importants pour Saint-Pétersbourg ainsi que pour l’Etat tout entier. Ici sous les auspices du poète Ryleiev il y avait des sociétés clandestines des décembristes et où avait lieu leur dernière réunion historique. Plus avant, ici ,se trouvait la Direction de la Société mixte Russe-Américaine qui faisait de la grande exploration d’Alaska Russe.

La résidence des gentilshommes a gardé son romantisme, sa solennité des salles, l’intimité des chambres, mais en même temps ce bâtiment a pris des détails contemporains.

Le decoration du restaurant est un exemple de deco classique moderne. Il alie en lui la finesse et l’élégance des objets d’art des collections privées et des meubles anciens de différentes époques. La localisation très belle au centre ville, la vue formidable sur la Place de Saint-Isaac et la rivière Moika devraient à juste titre avoir une appréciation très haute.

La cuisine du restaurant Dom est une cuisine russe moderne. Avec utilisation de nouvelles techniques et des produits locaux de saison, le chef Valeriy Gorinov a créé le menu où chaque plat est intéressant.

On vous conseille de commencer à prendre connaissance du set gastronomique «L’Automne», qui se compose de sept plats: en commencant par de l’oursin de mer et son jus de Yuzu en finissant avec la savoureuse venaison avec gratin de citrouille.

Notre cave à vin mérite une attention particulière, ou Kondrati Ryleiev a conservé ses bouteilles il y a deux centenaires et les décembristes préféraient se rencontrer. Aujourd’hui, dans la carte des vins il y a des bouteilles haut-de-gamme de L’Ancien Monde, également des exemplaires de petits vins de terroirs d’Europe et de splendides champagnes.


La presse


Récompenses